Photo by Daniel Kim on Unsplash

Les autorités sud-coréennes développeraient un cadre pour réguler les ICO

 

Les autorités financières sud-coréennes ont développé un plan qui autoriserait à lancer une ICO dans leur pays, selon The Korea Times, qui attribue l’information à des sources anonymes.

 

Les autorités seraient apparemment en conversation avec les représentants du fisc coréen, le ministère de la Justice et d’autres agence gouvernementales à propos d’un cadre qui régulerait la vente de cryptomonnaie grâce au mécanisme d’ICO, et qui serait implémentée uniquement si « certaines conditions sont réunies ».

 

Une source a mentionné que certaines mesures, comme les impôts sur les gains en capital, sur les achats/ventes de cryptomonnaie et des taxes sur les Echanges et brokers, sont également mentionnées dans les allées du pouvoir. Il a également mentionné que ces mesures devraient être implémentées avant de lever l’interdiction actuelle, implémentée en Septembre 2017.

 

Selon d’autres rapports, les autorités n’ont pas forcé les sociétés à rembourser l’argent récolté en ICO pendant la période avant l’annonce de la prohibition, et ils continuent à autoriser les sud-coréens à investir dans des ICO étrangères.

 

Kang Young-soo, qui dirige “l’équipe de réponse aux cryptomonnaies” de la Commission des Services Financiers (FSC) coréenne, a dit que l’agence réfléchit encore à laisser la possibilité aux investisseurs sud-coréens de participer aux ICO, ainsi que de permettre aux sociétés de les initier. Cependant les officiels coréens ne peuvent pas en dévoiler plus pour le moment

 

 

Note de la rédaction : Une ICO est un mécanisme par lequel une société fait une levée de fonds auprès de la communauté crypto (en général en Bitcoin ou en Ether) et qui distribue en échange un token qui sera par la suite utilisé pour accéder à l’offre de services de la société. Contrairement à une action, vous pouvez détenir une quantité non-entière de cryptomonnaie (le bitcoin est divisible jusqu’à 0,000000001 btc = 1 satoshi), et contrairement à une action, vous ne détenez pas non plus de parts de la société.

Publicité

Leave a Reply